spinner-caricamento
Share
Palais Bomben et Caotorta

Palais Bomben et Caotorta

Le siège institutionnel de la Fondation Benetton Studi Ricerche est situé dans le centre historique de Trévise et se compose des bâtiments Bomben et Caotorta. Les deux palais se dressent sur des bâtiments anciens, datables des XIVe-XVe siècles, en partie incorporés dans les modifications successives qui ont eu lieu sans interruption jusqu'au milieu du XXe siècle. En 1944, la partie arrière du Palazzo Bomben a été touchée par un bombardement, qui a entraîné l'effondrement ultérieur du toit, des sols et d'une partie des murs. En 1999, lorsque les travaux de restauration ont commencé - par l'architecte Tobia Scarpa -, les dégâts causés pendant la Seconde Guerre mondiale étaient en un certain sens peu comparés à ceux dus au grave état d'abandon dans lequel se trouvaient les deux bâtiments. L'intervention complexe, achevée en 2003, a donné une nouvelle vie à l'ensemble. Tous les espaces ouverts ont pris la forme d'un jardin urbain exclusivement piéton. Palazzo Caotorta est en particulier le siège de la recherche, de la planification scientifique, de l'édition et du centre de documentation. Les espaces rénovés du Palazzo Bomben accueillent les initiatives publiques à caractère scientifique et populaire organisées par la Fondation et offrent à la ville des environnements propices à des moments culturels publics de toutes sortes. Outre les palais Bomben et Caotorta, la Fondation Benetton Studi Ricerche réalise une partie de ses activités culturelles dans l'église de San Teonisto et Ca 'Scarpa, à Trévise, et dans la maison Luisa et Gaetano Cozzi à Zero Branco (Trévise).


Crédit Ph. : Antonia Mulas et Corrado Piccoli

Les espaces

Horaires et billets

Addresse

via Cornarotta, 7–9
31100 Trévise

Autres contacts

Découvrir tous les emplacements : Fondazione Benetton Studi Ricerche


Autres musées à Trévise

Ce que vous trouverez sur Artsupp

Artsupp est le portail des musées avec lequel il est facile de découvrir l'art, les expositions et les oeuvres. Désormais, les musées de France, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, d'Allemagne et d'Espagne peuvent également partager leurs activités avec les utilisateurs.

Qui sommes nous?