Share
spinner-caricamento

Fondation Antonio Ratti verified

Côme, Lombardie, Italie ouvert visiter le muséearrow_right_alt

Fermée Campo Umano - L'art public 50 ans plus tard

Organisée par: Luca Cerizza, Zasha Colah

L'exposition

Dès son titre, le projet évoque "Campo Urbano", l'événement artistique organisé par Luciano Caramel qui a occupé les espaces publics de Côme le 21 septembre 1969 avec des interventions éphémères et souvent troublantes pour les citoyens et l'opinion publique de Côme. L'exposition a provoqué un débat approfondi parmi les conservateurs et les critiques de l'époque sur les expositions qui se sont multipliées dans les rues et les places des villes italiennes entre 1968 et '69. Au milieu des mouvements de protestation et anti-autoritaires qui ont fleuri en 1968 et de l'occupation des rues par les étudiants et les travailleurs qui en a résulté, "Campo Urbano", comme d'autres expositions de ces dernières années, a cherché un nouveau contact avec la réalité de la vie quotidienne. et avec un public plus large que les seuls amateurs d'art.

Organisé sous la forme d'une conférence de deux jours et d'une exposition, "Campo Umano - L'art public 50 ans plus tard" célèbre le cinquantième anniversaire de cette exposition-événement, en analysant ses succès et ses échecs, dans le contexte historique, artistique et social de l'époque. En même temps, le projet veut rediscuter des possibilités et des formes d'art public d'aujourd'hui, dans un scénario politique, social et technologique où l'idée même d'espace et de bien public, le concept de collectivité et de communauté, ont profondément changé par rapport à cette époque.

La conférence
Divisée en deux jours, la conférence voit la participation d'artistes, de critiques, de curateurs parmi les voix les plus significatives sur le sujet.
Samedi , les formes d'art public qui ont eu lieu en Italie entre la fin des années 60 et le début des années 70 seront discutées (Alessandra Acocella, Luca Cerizza, Alessandra Pioselli, Francesco Tedeschi). Dans ce contexte, le cas de "Campo Urbano" sera étudié, à travers le témoignage de certains de ses protagonistes ( Giuliano Collina, Mario Di Salvo, Ugo La Pietra, Gianni Pettena et Grazia Varisco ).
Dimanche sera consacré aux évolutions les plus récentes de l'art public, avec une attention particulière à la réalité des métropoles et mégalopoles européennes et asiatiques, et au rapport avec un contexte social, politique et technologique profondément modifié par des stratégies de marketing, de privatisation et de surveillance typiques de capitalisme avancé. Les interventions de Zasha Colah, Hou Hanru, Roberto Pinto et Marco Scotini discuteront de certaines stratégies d'intervention artistique dans les espaces publics de différentes zones géographiques, tandis qu'une table ronde avec la participation d'universitaires, de conservateurs et d'artistes ( Massimo Bartolini, Cecilia Guida, Margherita Moscardini et d'autres) clôtureront la conférence.


L'exposition
A travers des documents d'archives d'artistes, du matériel éditorial original (conçu par Bruno Munari) et une riche documentation vidéo et photographique, l'exposition reconstituera les événements de « Campo Urbano ». Parallèlement au rôle clé joué par la documentation d' Ugo Mulas pour la diffusion de "Campo Urbano", l'exposition présentera des images inédites de Gianni Berengo Gardin et Gabriele Basilico.

Conférence : 21 et 22 septembre 2019, Villa Olmo (via Simone Cantoni 1, Côme)

Exposition : 21 septembre - 26 octobre 2019, borgovico33 (via Borgo Vico 33, Côme)

Horaires et billets

Addresse

Via Cernobbio, 19 (Ratti)
22100 Côme

Autres contacts


Ce que vous trouvez sur Artsupp

Artsupp rassemble toutes les actualités du monde de l'art et des musées sur une seule plateforme. A partir d'aujourd'hui, nous sommes également présents en Espagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France et en Allemagne. Inscrivez-vous pour découvrir les musées qui partageront leurs expositions et activités culturelles sur Artsupp.

Qui sommes nous?